Luminaires et panneaux à Dakar

luminaires Hermann B. et panneaux wax/cuir Cécile Ndiaye
Cécile, Hermann et Mbor Ndiaye
Une premier rencontre presque fortuite entre un luminaire et un grand panneau mural lors de la Biennale de Dakar 2018 m'a donné l'idée de proposer une exposition dans la ville de Dakar des deux artistes Hermann B. et Cécile Ndiaye.
Les deux partagent des traits communs; une recherche continue dans les formes et utilisation des matériaux, le travail d'atelier manuel avec les mêmes gestes qui se répètent quotidiennement et un désir d'aller plus loin dans leur créations.
L'Atelier Céramiques Almadies de Mauro Petroni nous a paru la place idéale pour installer les deux œuvres en dialogue.

L'exposition à débuté et sera en place jusqu'au mardi 14 mai 2019.
L'atelier Céramiques est ouvert toutes le jours de 10h00 - à 19h00






Désirée Trotha | En passant, Nouakchott - 2012|2018


en passant
NOUAKCHOTT 2012 – 2018

Nouakchott reçoit l’étranger sans chichi. Les couleurs criardes sont rares. Une métropole aux couleurs sourdes, qui, malgré toute la furie de la construction, se montre généralement modeste bien qu’elle jette ses tentacules profondément, mais à peine visible dans l’immense pays. Là où les dunes de sable couvrent du nord au sud comme un manteau protecteur, où les goudrons noirs se perdent à l’horizon et où les chameaux rugissent.

À l'ouest, la houle de l'Atlantique donne la pulsation et bat, vague après vague, une mesure dépendante du vent. Un rythme silencieux, aussi familier aux habitants de Nouakchott que leur propre cœur. Parfois, les tempêtes mettent toutes les habitudes de côté et ne sont finalement que de minuscules irritations dans l’éternel flux du temps.

La grande ville située entre le désert et la mer est très jeune, un refuge en croissance constante et une place de marché vive. Les Mauritaniens sont des commerçants nés. Nouakchott se présente comme une structure complètement désordonnée, remplie de fils invisibles qui relient ses habitants et ses visiteurs. C'est un endroit magique.

 Désirée Trotha 2019




Vernissage vendredi 5 avril 17h00 - 19h00
05.04.2019 - 15.04.2019

Nancy Abeiderrahmane peintures


Des choix de filière et de vie m'ont détournée de ce qui aurait pu devenir une carrière dans les arts: d'abord l'attirance vers la technologie et les études d'ingénieur, ensuite le hasard ou le destin me conduisent en Mauritanie.

Au long de 40 ans d'activité professionnelle intense et continue, aux âges obscurs d'avant l'internet je n'ai pu suivre que de loin les modes et tendances artistiques du siècle, tandis que ma créativité s'investissait dans l'industrie, qui - il faut le constater - peut procurer des satisfactions assez similaires.

Aussi lorsque j'ai eu le loisir de me consacrer à des activités longtemps mises de coté et d'explorer cette mystérieuse capacité et envie humaine de faire des marques sur une surface, en semi-autodidacte je l'ai fait comme l'homme des cavernes, sans prétentions et simplement en représentant ce que je vois.

 Ce que je vois au désert c’est la lumière : ruisselant en pluie dorée d’un ciel bleu cobalt, accablante et aveuglante à midi, mordorée au bref crépuscule, tamisée voire éteinte dans le vent et la poussière, filtrée et verte dans les oasis…

C’est cela que j’essaie surtout de capturer sur une toile ou un beau papier épais, pour en faire une fenêtre ouvrant sur le souvenir.


Nancy Abeiderrahmane, Nouakchott mars 2019

Exposition du 16 au 28 mars 2019

Marché de Producteurs nouvelle formule

Le jardin de Teneweich à Nouakchott
safran, tomates et pain complet

Trois jardins participent au marché (Teneweich, PK16 et Ilot K) avec des légumes produits à Nouakchott.

La production  pendant certains mois est intense et ils ont la nécessité d'avoir un lieu de vente chaque semaine.

On va essayer d'avoir toutes les samedis un petit marché dans le jardin avec les légumes de saison et continuer avec le grand marché deux fois par mois.

Pour découvrir plus sur le grand Marché lire ici.

Une nouvelle page facebook dédié au marché de la Galerie  Zeinart a été crée, suivez le lien Marché de Producteurs dans le jardin pour l'aimer et être au courant des dates et participants a venir.

Merci à vous de votre présence c'est grâce à vous que le marché est vivant.

les salades de PK16

Daud - Miroirs et regards - exposition


La boite à outils


Humilité

 Daud (David de Echave) conçoit l'illustration comme un moyen de réflexion et de transformation sociale. Ses illustrations se nourrissent d'une perspective humaniste, fruit de son expérience à dépeindre et mettre en lumière des contextes oubliés de la moitié du globe. Son travail a diverses ramifications, depuis l'illustration de presse, des campagnes de sensibilisation pour des ONGs pour une communication sociale, sur des affiches, des peintures murales, lors d'ateliers et d'expositions itinérantes.
Trouver son travail sur
                                                                                    @daud.illustration


Daud sera à Nouakchott pour 2 semaines le mois de février. Il présentera son travail à Zeinart et animera des ateliers à l'Institut Français et dans des écoles.


Vernissage le samedi 9 février de 10h00- 12h30
(dans les jardins il aura le marché de producteurs, créateurs et artisans)

Un long chemin

#MeToo

Cette exposition fais partie des activités de partenariat entre la Galerie Zeinart et l'Institut Français de Nouakchott avec la collaboration de l'ambassade d'Espagne et la Coopération Espagnole.

Nation Animal | peintures | Mamadou Anne

Atelier de Mamadou Anne, Nouakchott

Mamadou Anne, ingénier d'aviation civil , ayant travaillé dans la SNIM et dans la Marine National il décide un jour de 1987 de tout quitter pour se dédier a plein temps à l'art.
Depuis il peint des énigmatiques tableaux ou légendes du fleuve et réflexions sur le monde cohabitent portant le spectateur dans une rêverie onirique.
''Nation Animal'' une série de tableaux entre le figurative et le symbolique  mystérieux, chargés de peinture, lignes et lumière. 
Une réflexion pictural sur le monde animale et le déséquilibre provoqué par le homme dans l'écosystème. 
Vernissage 
samedi 1 décembre 2018 à 11h00 du matin


technique mixte sur toile
technique mixte sur toile

Mohamed Sidi - La mer et les Hommes

Mohamed Sidi, peintre autodidacte Mauritanien nous donne une vision de la Mauritanie riche en couleurs. Découpant ses images en mil morceaux et en utilisent une palette de couleurs illimité son travail caché une richesse de détails que ne sont pas apparents au premier regarde.

détail de Port de Pêche
Pour l'exposition ''La mer et les Hommes'' il a pris comme point de départ le Port de pêche artisanale de Nouakchott.
Pêcheurs, vendeuses et poissons peuplent ses tableaux,  son imagination déborde dans la accumulation de détails que on découvre lentement en prennent le temps de les étudier. 
                                                                           
 atelier 4 tableaux juxtaposés
Vernissage le samedi 3 Novembre à 11h00 du matin

La matinée du samedi 3 novembre il aura lieu le Marché de Producteurs, créateurs et artisans 
 10h00 - 12h30

Un marché de produits locaux. Vous serez en contact direct avec les producteurs, les coopératives, les créatrices ... jouets, miel et confitures, créations wax, écharpes, canard, poulet, légumes, poutargue, savons, huiles, artisanat ... Soyez les bienvenues Marhaba bikum

 

Animos Coloris, peinture sur os, Stéphane George

crâne chameau et os poisson

 Toute a débuté en Éthiopie où je ramasse mes premiers crânes d'animaux blanchis par le soleil. C'est alors que germe l'idée de leur donner une seconde vie...

 Par sa taille, sa forme et son état de conservation, chaque ossement est unique m'invitant à une approche toujours renouvelée tant au niveau des couleurs que des motifs. 

  Les crânes et os présentés dans cette exposition on été trouves lors de mes  différentes pérégrinations en Mauritanie où je vis depuis septembre 2017.

 
crâne de phacochère


Argile & Kaolin - métamorphoses - Nancy Abeiderrahmane


Lors d'un cours d'été de peinture dans une école d'art à Barcelone, la jeune Nancy croisait 
l'atelier de céramique, s’émerveillant de voir des formes toutes blanches surgir d'un four 
le lendemain enrobées de couleurs brillantes.

Cette curiosité ne l'a jamais quittée et depuis qu'elle a trouvé le temps de se dédier aux arts elle a voulu en savoir plus.

Après deux semaines d'initiation, se dotant d'un atelier minimal à Nouakchott, elle entreprend ainsi d'apprivoiser les infinies possibilités de la magie du tour, du feu, des émaux, l'alchimie des couleurs : l'argile devenant immortelle.

Cela devient une passion.



Fruit provisoire d'un lent et laborieux apprentissage, dialoguant avec des argiles locales, créant des émaux à partir de minéraux, explorant des textures ou motifs traditionnels mauritaniens, cette première présentation de objets du quotidien ne cherche à montrer que le plaisir de l'exploration et de la découverte.

  
A work in progress

Vernissage  vendredi 22 juin  17h00 - 19h00
Exposition / vente  

ZEINLIGHT par Hermann B. à l'OFF de Dakar


ZEINLIGHT par Hermann B.  
Luminaires sur pieds et lustres en bois

 

Les créations aux lignes galbées de Hermann B. sont fabriquées à la main, inspirées de son environnement et de sa vie Mauritanienne depuis 15 ans.

Complètement autodidacte, il a développé une technique de découpe du bois en lamelles et un procédé d'assemblage singulier, adapté à son handicap. Ses compositions ne contiennent ni clou, ni vis.

Il utilise plusieurs essences de bois bruts africains. Cette matière l'inspire car elle a la particularité de stimuler différents sens et lui procure un plaisir tactile et olfactif au fur et à mesure de l'avancée de son travail. Il s'attache à apporter un soin particulier à la finition ; il exécute notamment le ponçage, comme un rituel, par gestes lents et répétitifs, jusqu'à obtenir un toucher doux et soyeux.

Dans ses créations, il favorise les formes épurées et minimalistes qui permettent un jeu d'ombre et de lumière qui se projette dans l'espace.

Vous trouverez son travail pendant la Biennale de Dakar de 2018 à l'Hôtel Sokhamon au Plateau dans le cadre de l'exposition collective 'Le Dictionnaire des Matières'. Commissaire d'exposition Delphine Calmettes.