Zeinart (la boutique) ferme, déménage et prend une pause de réflexion, juin 2016

Les dernières 4 années d'activité ont été des moments intenses d'échange, de découverte et de collaboration avec artistes, créateurs et artisans Mauritaniens et d'ailleurs.
Notre objectif a toujours été la stimulation des énergies de chacun. Notre récompense, la satisfaction et l'appui des visiteurs  pendant ces 4 années.
Nous avons le plaisir de constater que Zeinart est devenue aujourd'hui un modèle et une référence.
Nous voulons prendre le temps de réfléchir sur notre travail individuel de création (peinture et menuiserie) tout en continuant un travail parallèle avec quelques artistes.
Pour  garder le contact avec vous tous, nous voulons continuer à organiser le Marché de Producteurs qui met en valeur les produits locaux.
Dans notre réflexion, nous sommes surs de vouloir garder le lien avec vous tous et nous vous disons à bientôt.

Bijoux, marché de producteurs, teinturières de Kaedi et musique

bijoux
Zeinart se prépare a son dernièr événement dans la maison qui l'héberge depuis 2012, année de sa création.
 On veut fêter ce lieu de création et de dialogue culturel ou on a vécu et partagé avec artistes, créateurs et artisans et le grand publique.

Désirée Trotha, photographe et passionné du Sahara expose ses bijoux crées au Niger ou elle séjourne 6 mois dans l'année.
Ras de cou, sautoirs, bracelets en argent, bois d'ébène, perles semi- précieuses et perles de culture.
Les dernières jours pour pouvoir voir ses  photos de Nouakchott
 - 'quotidien et week-end'.

Bazin
De Kaedi vont venir la Coopérative Gabadia avec les teintures sur bazin et melhefa.
C'est aussi cette coopérative que s’occupe des produites maraîchers Bio et elles vont amener de la salade, des oignons, betteraves et persil.

Coopérative Gabadia et Marhaba
Aussi de Kaedi pour le Marché de Producteurs le lait thiakre et le yaourt sans sucre.
Danny et ses gateaux (des tuiles, kouglof, brioche crème pâtissier)
Alioune et Graine de Sable
Abdou Sall avec Toogga qui vient de remporter le prix du Green Festival de Washington. (Ce prix récompense le caractère innovant dans le domaine du développement durable).
Ami et la poutargue de courbine.
Coopérative Marhaba, PK sac et autres.
On aura aussi un peu de musique Tuareg traditionnel pendant la matinée.

Samedi 21 mai à partir de 10h00 (le marché de producteurs fini vers 12h30/ 13h00)


Désirée Trotha à Nouakchott, deux moments, deux expositions


Nouakchott, la ville
Nouakchott, la ville
Nouakchott, la plage
Désirée von Trotha, né en 1961 en Allemagne à Augsbourg, a étudié la photographie et conception graphique à Munich et plus tard la réalisation du film à Munich (HFF) et à Londres (Royal College of Art).
 Depuis 1991, elle passe chaque année environ six mois dans les zones nomades sahariennes de l‘Algérie, du Niger, du Mali, de la Mauritanie et du Tchad. Ses rencontres avec le monde saharien ont été publiés dans plusieurs livres ; le dernier « Dans l’Œil du Temps – Images et Notes du Sahara » en Novembre 2015En 2011 
Désirée von Trotha a tourné avec « Woodstock à Tombouctou - l‘Art de la Résistance » un long film documentaire dans le nord du Mali. Le film est la partie I d’une trilogie saharienne. Il a été invité aux nombreux Festivals du Film partout dans le monde et a reçu plusieurs prix.
 Expositions et projets 

Novembre 2015 - Janvier 2016, travaux sur une nouvelle série de photographie 'Agadez – la porte du Sahara' dans le nord du Niger
Janvier - 'Un Monde en Transition', Club International du Ministère des Affaires Étrangères, ICAA Berlin, Allemagne
April - Foire de l’Art Contemporaine, 'Kölner Liste', Cologne, Allemagne
Avril - 'Dans l’Œil du Temps',  HubertBurdaMedia, Munich, Allemagne
Mai - ' En visite à Nouakchott', zeinart concept, Nouakchott, Mauritanie
Juin - exposition / débat 'Guerre&Paix' au Forum économique de Rheingau, Allemagne
Préparation d’un film documentaire de 90 minutes pour le cinéma , 'Assouf – Patrie et Exile', trilogie saharienne part II.

Fin d'avril Désirée présentera ses photos de Nouakchott et le samedi, 21 de mai ses bijoux faites au Niger.

perles, argent et bois d'ébène
argent
perles, bois d’ébène et argent
argent et soie
 

Exposition Collective, '4 artistes Mauritaniens aujourd'hui'

Une exposition collective avec des artistes bien confirmés dans le monde des arts Mauritaniens.
Oumar Ball, dessinateur, peintre et sculpteur, son travail parle de la vie a travers des animaux qui peuplent son univers. Il est déjà parti plusieurs fois à l'étranger soit pour des résidences soit pour exposer son travail.
Bien connue du publique de Nouakchott, il expose cette année à la Biennale de Dakar (3 mai au 3 de juin)dans une des meilleures galeries privées de Dakar.

Oumar Ball, détail, technique mixte sur toile
Oumar Ball, dessin sur papier kraft
 Bechir Malum, peintre et photographe, issu de la même génération que Oumar Ball et Amy Sow est aussi un favorite et son travail est dans plusieurs collections ayant déjà participé a des expositions à l'étranger. Aujourd'hui on est plus familier avec son travail de photographie mais il continue a travailler le dessin et la peinture dans son atelier. Il présente un travail en cours sur la femme Africaine Moderne et ses accessoires et produits. Critique ou louange c'est à nous de découvrir.

Bechir Malum, détail, technique mixte sur toile
Amy Sow figure incontournable dans le monde des arts Mauritaniens par sa présence, dynamisme et sa lutte pour le respecte et émancipation des femmes. Photographe, peintre, scénariste.
Ses œuvres plus fortes ce sont celles qu'elle expose à l'extérieur du pays, photos et installations.
En espérant de voir ses photos bien tôt en Mauritanie, Amy nous présent une installation sur la thématique des frontières travail présenté au Maroc en 2013.

Amy Sow, vue partielle de l'installation, Frontières
Saleh Lo, le nouveau arrivé du groupe mais que depuis sa première exposition en 2013, ne cesse de faire parler de lui.
Comme tous les autres il est autodidacte mais il utilise la net comme outil d'apprentissage. Il étude la peinture réaliste et regarde des vidéos tutoriels pour apprendre les technique.
Une art engagé, il est proche de ses sujets avec lesquelles il fais connaissance, présent ses projets pour après réaliser des portraits que nous confronte dans un espace d'art avec les visages de ces délaissés par la société.
 Talibés (enfants de la rue), métisses et dans sa dernière exposition à l'IFM, portraits des esclaves libérés ou de descendantes d'esclaves. Ce sont quelques tableaux de cette exposition qu'on présente.

Saleh Lo, détail, huile sur toile

 Vernissage, jeudi 14 avril À 17h00.
L'exposition se tiendra du 14 au 27 avril 2016

Maureen Ayité de Nana Wax à Nouakchott




Invitée par la Jeune Chambre du Commerce, Maureen Ayité de Nana Wax est à Nouakchott depuis deux jours. Elle participe a l'événement annuel organisée par la JCC  'Mauritaniennes d'Exception' qui rende hommage aux femmes qui se distinguent par leur rôle dans la société.

 Aujourd'hui elle est venue nous parler de son parcours.
Lire cette article dans Le Monde pour savoir plus.





Maureen fascinée par le voile
Aissata Lam de la JCC
La jeunesse Mauritanienne
Imane Ismail et Maureen Ayité
 
Ce soir à Zeinart un publique féminin prédominante, de tous les ages et beaucoup de wax.

On a tous restes colles aux mots de Maureen.

Parcours exceptionnel et une façon de nous raconter les détails, les facilités et les difficultés rencontrés dans son chemin.

Découvrez sa page J'aime le pagne de chez moi qui l'a lancé dans le monde de la mode.

Elle nous à inspiré. Avec son sourire, son histoire et sa recherche de qualité pour sa collection.




on écoute

Marché des Producteurs - mensuel

Le premier marché des producteurs à eu lieu en juin 2015, Olivia venait de commencer son travail et apprentissage dans Le Jardin des Oiseaux .
Sa nous a parut une belle idée de commencer un Marché ou des producteurs locales comme Graine de sable ( cosmétique et soins), Coopérative Féminine Marhaba (confitures, poisson et viande séchées) et autres pourraient présenter leurs produits au publique de Nouakchott.
Aujourd'hui on trouve de la poutargue, du yaourt, des gâteaux, des salades herbes et légumes.
Le dernier arrivé Moussa avec les mangues bio de Kaedi pour le marché du 21 mai 2016.


Coopérative Gadiaba de Kaédi
Coopérative  Gadiaba de Kaeédi et Dougueré de Marhaba
Alioune Fall de Graine de Sable
Dougueré de la Coopérative Marhaba
Le Marché à grandi dans les dernières mois.
Abdoul Sall de Toogga nous à fais connaître l'huile de Tooga du désert et ses bénéfices pour la santé et la beauté. Dans le dernier marché il a présenté le savon et le shampoing sec à base d'huile de Tooga, toutes les deux testés et très bons.

Abdoul Sall de Tooga et sa fille
Dans le dernière marché au mois de février on a eu des nouveaux arrivés, le riz de Mauritanie avec Maaro Njawaan.
Découvrir plus sur Safietou Kane et son travail dans la promotion du riz Mauritanien de qualité ici.
 
Safietou Kane et Maaro Njawaan
PK sac et Bruce Clark


Symphonie de Couleurs, art textile par Birgitte Daddah



Née au Danemark Birgitte Daddah vit et travaille à Nouakchott, Mauritanie.


Son art textile assimile des éléments de la culture nomade a travers l'exploration des motifs et images trouvez dans les villes et campements du pays et dans l'artisanat local.

Également le Moyen Orient et les peintres Fauves nourrissent son travail qui est riche en couleurs et textures.

Son choix de textiles, qu'elle collectionne et accumule au long de ses voyages, est déterminant dans le processus de ses création.


Créatrice compulsive elle travaille par série et on découvre tantôt de l'abstrait tantôt du figuratif. Tapis de prière, paysages, rituels, icônes, symboles, les villes de Mauritanie et les Mosquées et Palais Orientaux.

Pour cette exposition Birgitte à utilisé surtout la soie et les bandes tissés, pour créer une série de tapisseries aux motifs abstraits et aussi des tapis de prière.

soie et coton


Birgitte Daddah, Oumar Ball, Saleh Lo et Stéphane Blanchon

Maguela Tara Mi, parures néolitiques & Sébastien Bouchard portraits sur papier

collier de perles néolithiques



Isabelle et Frédéric sont les éléments perturbateurs du temps, des couleurs et des formes.Sous la marque Maguela Tara Mi ils produisent des bijoux de caractère ainsi que du mobilier aux couleurs psychédéliques.

C'est depuis la Villa Maguela à Nouadhibou (Mauritanie) qu'ils créent leurs œuvres, exposées en Mauritanie, France et Espagne. 

Pour cette exposition Parures Néolithiques, les deux Maguela Taraminiens ont passé plusieurs années à collecter des perles d'âge millénaire en roche ornementale, précieuse et semi-précieuse pour vous les présenter en parures de col intemporelles.

Un article intéressant sur la confection des " perles " néolithiques en pierre du Sahara par Jean-Pierre Duhard.


technique mixte sur papier

Sébastien Bouchard se déplace aisément entre la France, l'Afrique et le Brésil. Musicien, formé en Capoeira, artiste.
À travers les diverses références picturales et la multiplicité des médiums qu’il utilise, essaie à sa manière de dépasser le clivage entre art populaire et art savant. son travail fait référence à la peinture mais aussi aux arts graphiques, à la culture de rue.
 Depuis 2005, Sébastien Bouchard peint une série de personnages et portraits qui questionnent sur l’identité culturelle, dévoilant une Afrique étrange, moderne et pourtant insaisissable. « Dans ses toiles les différents plans se confondent, mêlent le fond, les surfaces et les volumes, générant des effets de profondeurs insolites qui laissent la part belle aux pérégrinations du regard, aux projections du spectateur et à l'imagination.” Emmanuelle Chérel,
historienne d’art. 

      
technique mixte sur papier
Tour à tour inspiré par la peinture contemporaine et le graphisme des nouveaux média, Sébastien Bouchard est un plasticien dont les recherches picturales le font osciller sans cesse de l’écran à la toile et des pixels aux pigments.

En collaboration avec l'Institut Français de Mauritanie, la Galerie Zeinart exposé une collection de portraits sur papier.

À l'IFM, Bouchard,en résidence création, va collaborer avec des artistes Mauritaniens dans un atelier d'art visuel duquel resultera un travail collective qui séra expose à l'IFM le mardi,16 février à 19h00.

Un atelier de Capoeira aura aussi lieux à l'IFM avec le groupe du 5émè , Pape Fall et Cie.




Double vernissage le vendredi 12 février à partir de 17h00 jusqu'à 19h30

Jardin des oiseaux à Toujounine

Le samedi 13 février, il y aura lieu dans les jardins de Zeinart, le Marché des Producteurs, où vous pouvez trouver des fines herbes et de la poutargue, des savons naturels et les rillettes de chameau, des œufs de caille ou du sel parfumée aux herbes. La matinée - 10h00 à 12h30.

Cinéma et bicyclette c'est CINECICLETA

Isabel et Carmelo à la sortie de la projection

Super content d'avoir rencontré Isabel et Carmelo de Cinecicleta, qui ont un projet de voyage et de cinéma en Afrique pour les prochains deux ans. 
En voulant utiliser des énergies propres pour leur voyage ils utilisent deux vélos et cette magnifique boite jaune sur roues ou va toute le matériel qu'ils ont besoin pour projeter des films n'importe ou en Afrique puisque ils ne dépendent pas de l’électricité.
Ils ont seulement besoin de notre/votre soutien et des bons coups de pédale pour faire marcher leur boite magique. 

Las burras à Zeinart

On a fait deux projections à Zeinart. Une pour les enfants de l'école ''Khaima des Petites''. Ils ont projeté des dessins animés muets et je me suis initié au pédaler pour charger un générateur (l'énergie électrique requise pour la projection provient de l'énergie cinétique crée en pédalant qui passé par un générateur-dynamo, utilisant des ultra-condensateurs (et non des batteries), pour fournir l'énergie nécessaire à la mise en marche du cinéma. 


la boite magique

Et ce soir avec la projection d'un film tout à la fois documentaire et expérimental de 1929. ''Man with a movie camera'' du réalisateur Russe Dziga Vertov, montage de Yelizaveta Svilova avec la musique de ''The Cinematic Orchestra''.

Pendant les prochaines deux semaines ils seront à Nouakchott et ils vont projeter des films à l'Alliance Française, Les Echos du Sahel, Institut Français, Espace Culturel Diadié Tabara Camara et dans quelques écoles et quartiers   avant de continuer leur périple jusqu'à Madagascar.

Vous pouvez les trouver sur facebook  ou sur wordpress.

Plus de photos sur notre page facebook



Les artistes
Carmelo pédale